3 Commentaires

  1. bonjour Monsieur Mohamed djafour je vous félicite pour les efforts que vous fassiez envers les Harkis.
    Mr Djafour je suis harki je suis resté en Algérie dans des montagnes pour échapper de l’exécution de la FLN après le départ de la France, actuellement je vis avec mes enfants dans des conditions extriminatoires et de la hain par le régime algérien.
    Mr Djafour Mohamed je porte à votre connaissance plusieurs demandes faites auprès des services consulaires en Algérie sans aucune suite favorable, même j’ai écrit une demande à Mr le ministre des armées pour ma réintégration moi et mes enfants la nationalité française sans aucune suite favorable.
    Mr Djafour Mohamed vous mon dernier espoir de m’aider de sortir de cette situation.
    cordialement

  2. BONJOUR,
    Fils de capitaine de SAS à ROUACHED (constantinois) de 58 à 62 , moi-même actuellement âge de 80 ans j’ai vécu 3 ans en Algérie au collège de Bone et ai participé aux maintiens de l’ordre dés l’âge de 16 ans ( Médaille militaire, Valeur militaire etc..)
    Ai vécu cette horrible tragédie – Je peux vous aider dans vos actions amicalement
    Norbert MAISONNEUVE

  3. Bonjour Mohamed,
    Moi-même fille de harki, je tenais à vous féliciter quant à votre engagement et vos démarches pour revendiquer les droits des harkis.
    Il est effectivement inadmissible d’admettre une indemnisation de réparation de 6000 euros en moyenne ! Honte aux gouvernements successifs. Aussi, il est à noter que des Pères ont travaillé pour l’ONF soit Office “NATIONAL” des forêts. Pour percevoir une retraite alignée au régime du privée alors que devant être considérés fonctionnaires d’Etat. Négligence à l’égard des harkis, inconsidération et déni d’une République !
    Je reste septique quant à une réelle reconnaissance! 60 ans pour 6000 euros ! Peuple bafoué encore et toujours !
    A votre plainte , je souhaiterais participer. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*