La chapelle de la Base de Toulon vandalisée

Entrée principale de la base Navale de Toulon

Samedi après-midi, un marin qui se rendait à la chapelle de la base navale de Toulon pour se recueillir a découvert un triste spectacle. On s’en est pris aux trois grands symboles de la foi catholique :

– le St Sacrement (tabernacle renversé et brisé, les saintes espèces répandues sur le sol),

– le baptistère (totalement brisé)

– et l’ambon (pupitre où repose la Bible). La Bible a été jetée à terre et piétinée.

Mgr Robert POINARD vicaire général, aumônier national Marine, a réagi sur internet:

“Il y avait déjà depuis plusieurs semaines des signes avant-coureurs puisque le panneau d’affichage à la porte de la chapelle était régulièrement vidé de ses affiches, arrachées, froissées et jetées à terre. Il faut savoir que cette chapelle reste ouverte nuit et jour car des marins viennent y prier à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.(…) L’intolérance pénètre maintenant à l’intérieur des enceintes militaires : il y a de quoi être vraiment très inquiets.

Ce type de dégradations des édifices religieux se multiplient sans aucune réaction des médias “Mainstream”, ni de nos hommes politiques.

En revanche, des tags sur une mosquée…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*