Modernisme et peinture fraîche

Combien nous partageons la vision d’Henri Gizardin concernant ce “consternant” défilé du 14 juillet 2018.

J’ajouterai que ce n’est plus un défilé de l’armée française, mais un show de la garde républicaine, un défilé des forces de sécurité intérieures, qui, certes, ont droit à notre reconnaissance, mais ont-elles leur place dans un défilé militaire ?

De plus, bévue de la Patrouille de France, collision de deux motards de la gendarmerie et vieux (obsolètes) matériels repeints de frais pour faire bonne figure, nos armées qui méritent honneurs et respect sont-elles heureuses de ce mélange des genres et de la fragilité des engagements budgétaires présidentiels ?

Lire la chronique d’Henri Gizardin pour Boulevard Voltaire en suivant ce lien.

1 Commentaire

  1. Tout à fait d’accord avec le commentaire sur le défilé , d’autant qu’il est honteux de faire défilé Saint-CYR école n° 1 des officiers de terre ,derrière l’école de gendarmerie qui ne représente qu’une arme .

Répondre à cailleau Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*