A qui demander la « repentance » ?

Un ami pied-noir a remarqué cette chronique paru sur le site www.lematindz.net du journal « Le Matin d’Algérie » signée de la rédaction et parue le 9 juillet 2017.

Nous devons admirer le courage de ces journalistes qui dans cet article remettent les choses à leurs places tout comme comme Boulem Sansal qui écrivait:  » Trente ans après l’indépendance, nous voilà ruinés, avec plus de nostalgiques que le pays comptait d’habitants, et plus de rapetouts qu’il n’abritait de colons. Beaucoup d’algériens regrettent le départ des pieds noirs, nous aurions, peut-être, évité cette tragédie »

A noter que le président Abdelaziz Bouteflika, n’est pas le seul responsable de la ruine de l’Algérie, chacun pourra ajouter les noms de son choix à cette longue liste.

Pour lire cette chronique, suivre ce lien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*